Politique

RACINE INFO: Quatres (4) Conseils pour Dr Gary Conille, Premier Ministre d’Haïti : Appliquer les Principes de Gestion des Résultats pour Réussir

L’arrivée du nouveau Premier ministre en Haïti, Gary Conille, marque une opportunité précieuse pour redéfinir les stratégies de gouvernance et mettre en place des réformes durables. En se basant sur les principes techniques de gestion des résultats, il est possible de répondre aux attentes des citoyens, d’optimiser l’efficacité des politiques publiques, et de renforcer la confiance envers les institutions.

Voici quelques conseils clés pour appliquer ces principes dans le contexte haïtien.

 

1. *Établir une Planification Stratégique Inclusive*

 

La planification stratégique est essentielle pour une gouvernance efficace. Elle doit inclure une analyse précise et prospective des besoins et des attentes de la population. Cette approche permet de comprendre le contexte socio-économique et de cerner les problèmes tout en identifiant les solutions les plus appropriées.

 

Pour ce faire, il est crucial de :

 

– Consulter les parties prenantes :

Inclure les membres du CP, le gouvernement, les fonctionnaires citoyens , les experts et les partenaires internationaux dans le processus de planification

– *Définir des objectifs clairs et mesurables*

-: Établir des priorités nationales basées sur des données fiables et aligner les actions gouvernementales sur ces objectifs.

– *Communiquer les engagements* :

Les orientations et objectifs du plan doivent être présentés comme des engagements publics, assurant ainsi la transparence et la responsabilisation des dirigeants.

 

2. *Utiliser la Gestion des Résultats comme Levier de Mobilisation*

 

La gestion des résultats ne se limite pas à une simple évaluation des performances, mais doit être vue comme un outil de mobilisation des ressources humaines et matérielles.

 

– *Développer une vision commune* :

Encourager une compréhension partagée des objectifs nationaux parmi tous les acteurs, y compris le personnel gouvernemental et les partenaires de développement.

– *Engager les équipes*: Impliquer les employés à tous les niveaux pour qu’ils comprennent leur rôle dans l’atteinte des résultats. Cela peut être réalisé par des ateliers de formation et des sessions de sensibilisation.

 

– Renforcer la collaboration

-: Promouvoir une culture de collaboration entre les différents ministères et agences, facilitant ainsi l’atteinte des objectifs communs.

 

3. Mettre en Place des Mécanismes de Suivi et d’Évaluation

 

Pour garantir l’efficacité des politiques publiques, il est crucial de suivre régulièrement les progrès réalisés et d’ajuster les stratégies en fonction des résultats obtenus.

 

*Instaurer des indicateurs de performance*: Définir des indicateurs précis pour évaluer les progrès par rapport aux objectifs fixés.

– *Effectuer des revues périodiques* : Organiser des revues régulières des performances pour analyser les écarts et identifier les mesures correctives nécessaires.

– *Transparence et reddition de comptes* : Publier des rapports réguliers sur les avancées et les défis, permettant ainsi aux citoyens et aux partenaires de suivre l’évolution des projets.

 

4. Renforcer les Capacités Institutionnelles

 

Pour que la gestion des résultats soit effective, les institutions doivent disposer des capacités nécessaires pour planifier, mettre en œuvre et évaluer les politiques publiques.

 

– *Former le personnel*: Investir dans la formation continue des fonctionnaires pour améliorer leurs compétences en gestion des résultats.

– *Moderniser les infrastructures*:

-Adopter des technologies de l’information pour améliorer la collecte et l’analyse des données, facilitant ainsi la prise de décision basée sur des preuves

– *Encourager l’innovation* Favoriser l’adoption de pratiques novatrices pour résoudre les problèmes complexes et améliorer l’efficacité des services publics

 

Conclusion

 

En adoptant une approche de gestion des résultats, Gary Conille peut transformer les défis en opportunités et diriger Haïti vers un avenir prospère. En s’engageant dans une planification stratégique inclusive, en mobilisant les ressources autour d’une vision commune, en instaurant des mécanismes rigoureux de suivi et d’évaluation, et en renforçant les capacités institutionnelles, il est possible de réaliser des progrès significatifs et durables. C’est ainsi que Haïti pourra répondre aux attentes de ses citoyens et bâtir une nation résiliente et prospère.

Dr Maguy Durcé/ Professeur de Management public et comportement organisationnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page