Actualités

RACINE INFO: Quand la Ministre Sofia Loreus plaide la cause des femmes à la 67ème session de la commission de la condition de la femme

La Ministre a la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) , en l’occurrence Sofia Loreus, a manifesté sa présence à la 67ème session de la commission de la condition de la femme qui se déroule à New York du 6 au 17 mars 2023.

Au cours de sa participation, la Ministre a présenté un discours en rapport avec le thème retenu pour cette année qui est « Innovation et évolution technologique, éducation à l’ère du numérique aux fins de la réalisation de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes et de toutes les filles ».

Dans son discours, la Ministre déclare que le thème retenu pour cette année lui est très cher de par sa fonction. « Le thème prioritaire de cette année m’est très cher, de par ma fonction de Ministre, je défends l’accès des filles et des femmes à l’éducation et à l’emploi en tant que pas essentiel menant vers leur autonomisation et que les femmes constituent un potentiel de talents et de compétences dont nos économies ne peuvent pas se passer », peut-on lire dans ce discours acheminé vers la rédaction de Racine Info.

D’un autre côté, la Ministre mentionne que l’autonomisation des femmes et des filles ne sera possible que dans la mesure où les femmes seront à même de participer à tous les aspects de Développement. « Au sein de cette participation se trouve la notion d’inclusion active et significative des femmes et des filles en tant que citoyennes à part entière et en tant que décisionnaires dans toutes les institutions qu’elles soient privées ou publiques et dans le processus politique, économique et social », ajoute-t-elle.

Se dit consciente des efforts à faire par l’État haïtien pour parvenir à l’autonomisation des femmes aux niveaux national, régional et mondial; la Ministre dit constater la naissance de nouvelles inégalités. « La voie vers l’égalité femmes / hommes est en train de perdre entretemps des lauriers. De nouvelles inégalités de genre se reconstruisent et se multiplient alors que les efforts d’établissement de l’égalité sont réduits dans bon nombre de pays. Des acquis sont remis en cause et il nous faut redoubler d’efforts », poursuit-elle.

Pour la Ministre, les dispositions à prendre sont encore plus nombreuses par rapport aux insuffisances constatées. « Le phénomène des filles mères prend de l’ampleur et les ressources nécessaires pour l’enrayer fait défaut. Les médias de communication de masse continuent de véhiculer des images dévalorisantes des femmes et des messages publicitaires sexistes font l’éloge du système patriarcal. Il s’agit de questions préoccupantes pour mon pays et il convient d’en donner une réponse urgente et adéquate », continue la Ministre.

Par ailleurs, la Ministre affirme que des travaux sont en cours pour parvenir à l’égalité des sexes. « Dans l’objectif de garantir les meilleurs résultats possibles en matière d’égalité des sexes, des droits et d’autonomisation des femmes, le gouvernement haïtien réaffirme son attachement à l’utilisation de la double approche à l’égalité des sexes et maintient ses deux (2) outils principaux d’application, l’analyse comparative entre les sexes (ACS) et la budgétisation sensible aux genre (BSG) », a confirmé la Ministre.

En fin de compte, la Ministre a avoué que son gouvernement du côté positif de la défense des droits des femmes. « Le gouvernement dont je fais partie est conscient que la défense des droits des femmes est un vecteur essentiel de l’équilibre économique et social, facteur de paix et de développement durable dans le monde », peut-on lire à la conclusion de ce discours.

Bernado TINTIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page