Politique

RACINE INFO: Haiti/ Politique: L’économiste Fritz Alphonse Jean est le grand favori pour prendre les rênes du Conseil présidentiel de la transition en vue de mettre fin au chaos actuel

La situation de crise multidimensionnelle connue par Haïti depuis plusieurs décennies n’a pas cessé de s’empirer. L’heure est maintenant venue pour faire le choix entre s’enfoncer dans l’abîme et s’entendre pour changer le destin du pays à travers des dispositifs politiques éclairés.

En effet, depuis le 29 février écoulé, Haïti fait face à une vraie crise d’ingouvernabilité. À cause des multiples exactions des gangs armés, le premier ministre Ariel Henry n’a pas pu rentrer dans le pays après ses voyages au Kenya et aux États-Unis. Il est actuellement bloqué à Porto-Rico sous la protection du F.B.I.

Pendant ce temps, le pays touche à son point culminant de désorganisation et de disfonctionnement. Les gangs armés ont fait irruption dans les deux plus grandes prisons du pays, à savoir le pénitencier national et la prison civile de la Croix-des-Bouquets, et ont mis des milliers de détenus en liberté. Des institutions privées et publiques sont vandalisées. Le nombre de personnes déplacées s’agrandit. Plusieurs avions ont reçu des projectiles à l’intérieur de l’aéroport internationale Toussaint Louverture. Dans un tel bilan, on ne peut pas oublier également la famine qui fait rage dans la région métropolitaine.

Face à cette situation chaotique, il est devenu une impérieuse obligation de faire un choix pour remplacer Ariel Henry en vue de donner au pays l’opportunité de respirer un air de stabilité et de progrès. Pour cela, le choix d’un visionnaire ou d’un rassembleur est obligatoire. C’est la raison pour laquelle beaucoup de secteurs de la vie nationale jettent le dévolu sur l’économiste Fritz Alphonse Jean.

N’étant jamais impliqué dans des scandales de corruption, l’économiste Fritz Alphonse Jean bénéficie de la confiance d’une bonne partie de la population haïtienne. En effet, dans le cadre de l’accord de Montana, le 30 janvier 2022, il a été élu président provisoire par les délégués avec plus de 62 % des voix.

Soulignons que l’économiste Fritz Alphonse Jean a été parmi les premiers Haïtiens à contester la legitimité du Premier ministre Ariel Henry à diriger le pays. Il a également nourri la volonté d’envisager une solution totalement haïtienne à la crise du pays.

Dénonçant toujours la corruption, la mauvaise gouvernance et les méfaits de la pauvreté; le natif de Cap-Haïtien aurait pu offrir un bien meilleur visage au pays. Précisons que l’économiste Fritz Alphonse Jean a une grande carrière au sein de l’administration publique. Il a été Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH) de 1998 à 2001. De 2012 à 2016, il a occupé le poste de président de la Chambre de commerce, d’industrie et des métiers du département du Nord-Est.

RACINE INFO

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page