Actualités

RACINE INFO : Haïti/ Insécurité : Antonio Guterres exhorte les États de la région à se joindre au Kenya

Bien que de nombreux pays aient montré leur soutien en faveur d’une force d’action rapide internationale en Haïti, aucun d’entre-eux ne s’était porté volontaire pour diriger cette force.

Le lundi 31 juillet écoulé, Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’ONU, a salué la volonté du Kenya visant à diriger une force internationale pour aider la police haïtienne à combattre la violence perpétrée depuis plusieurs années par des gangs armés.

Précisons que le Kenya se dit être prêt à déployer 1,000 policiers pour aider à former et à aider la police haïtienne à « rétablir la normalité dans le pays et à protéger les installations stratégiques » a déclaré samedi le Ministre kenyan des Affaires étrangères Alfred Mutua.

António Guterres « apprécie que le Kenya envisage de diriger éventuellement une force multinationale non onusienne » a déclaré lundi aux journalistes Farhan Haq le porte-parole de l’ONU ajoutant « Le Secrétaire Général réitère son appel au Conseil de sécurité pour qu’il soutienne une telle opération internationale non onusienne et encourage les États membres, en particulier de la région, à unir leurs forces avec le Kenya. »

« Je suis très heureux de voir que de nombreux autres pays s’impliquent pour aider », a déclaré Lundi 31 juillet le Premier Ministre canadien Justin Trudeau aux journalistes interrogé sur l’annonce du Kenya.

Signalons qu’il y a plusieurs politiciens haïtiens qui fustigent la proposition du Kenya à aider Haïti. Selon eux, le Kenya fait également fait à une crise.

Bernado TINTIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page