Sécurité

RACINE INFO : Haïti :CNSCA << SOS pour la population Ayitienne ! Trop ! C'en est trop! >>

Le Conseil National de la Société Civile Ayitienne(CNSCA), lance un SOS pour la population haïtienne face aux dérives auxquelles est confronté le pays depuis plus de deux ans. << Depuis plus de deux ans, la société ayitienne est confrontée à une crise multidimensionnelle. Elle est la résultante d’un ensemble de facteurs clés découlant de la négligence et de l’insouciance de l’État ainsi que de la passivité et la méchanceté des élites .>>

Selon le CNSCA, la misère, le chômage, les cas de vols et de viols en série, la guerre des gangs armés pour le contrôle du territoire le doute et la désolation constituent fatalement le quotidien du peuple haïtien. Il souligne également que qu’à Port-au-Prince, presque chaque zone subit la terreur d’un gang et l’ensemble de la population est sous la frayeur de la guerre de ces gangs.

Le CNSCA dénonce les différentes manœuvres utilisées pour affaiblir l’économie du pays par l’interminable pénurie de carburant ce qui paralyse presque toutes les sphères d’activités de la vie nationale, la décote calculée et voulue de la gourde par rapport au dollar entraînant l’inaccessibilité des produits de première nécessité par l’élimination accélérée du pouvoir d’achat de toutes les couches sociales sont venues exacerber la situation déjà alarmante de la population. Une situation qui risque de déboucher sur une éventuelle explosion sociale en l’absence de mesures concrètes, quasi immédiates en faveur d’un réel changement tangible, car les citoyens désireux seulement de vivre en toute dignité sans se faire humilier.

Toutefois, le CNSCA est convaincu que résoudre le problème de l’insécurité est et demeure la priorité des priorités et l’urgence des urgences. La sécurité ne peut plus attendre. Car elle constitue la clé de déblocage de l’ensemble des activités des masses populaires qui ne demandent qu’à reprendre leurs habitudes de se lever très tôt pour aller chercher de quoi subvenir aux besoins de leurs familles.

Le CNSCA, comme toute autre instance du pays, profite pour relever l’effort remarquable de la Police Nationale d’Haïti, déterminée à traquer les bandits en vue de ramener la paix dans les quartiers. Il profite aussi pour rappeler à chaque compatriote que le travail de la Police aboutira à des résultats probants, satisfaisants et durables seulement s’il bénéficie d’une coopération sans faille de la population avec les agents de la PNH. Une contribution citoyenne réelle et sincère constitue une solide clé pour résoudre le problème de l’insécurité. Pour ramener la sécurité et la paix, la Police Nationale d’Haïti doit maintenir le focus sur les foyers de gangs. Il est fort judicieux que la population prenne conscience de la faiblesse des moyens logistiques dont dispose cette police, unique force du pays aujourd’hui, et évite de la détourner de cette mission prioritaire en créant d’autres problèmes.
S’il est vrai que la situation invivable du pays justifierait un soulèvement de la population Ayitienne à bout de souffle avec la cherté de la vie, les innombrables frustrations et toutes les privations qui l’accompagnent, il demeure tout aussi vrai que résoudre de manière palpable et durable le problème de la sécurité reste déterminant pour contenir cette explosion qui nous menace tous! La sécurité ne peut plus attendre! L’insécurité représente le noeud gordien de tout ce qui se vit aujourd’hui dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page