Culture

RACINE INFO : Culture : Selmy ACCILIEN a remporté le prix Amélie-Murat 2022

  • Le jeune poète haïtien de 29 ans , Selmy ACCILIEN, originaire de Gros-Morne, (Haïti), a remporté le prix Amélie Murat 2022, créé par le Cercle Amélie Murat, a observé l’agence de presse en ligne RACINE INFO, ce jeudi 2 juin 2022.

Ce jeune écrivain haïtien, auteur de plusieurs livres poétiques dont << Passion du silence (2012), Vag yo pran egzil, éditions des Vagues, Port-au-Prince (2014), Sur la tige de l’amour, éditions du Pont de l’Europe, France (2016), Et tu m’as dit, éditions du Pont de l’Europe, France(2017), Des mots pour nourrir la vie, éditions De fleurs et de poèmes, ouvrages collectifs(2018), Ti koze bò lanmè, édition de la Rosée(2019), Un printemps qui finit à mes pieds, éditions du Pont de l’Europe (2021)>>, a ébloui la communauté francophone dans son dernier ouvrage  » Un printemps qui finit à mes pieds « , ce qui lui a valu ce prix si prestigieux. Une victoire pour la poésie haïtienne, marquée par cette jeune plume qui a consacré sa vie aux mots. Un prix qu’il a partagé avec Hélène MIGUET, poétesse, arrivée ex-aequo grâce à son recueil « Comme un courant d’air ».

Il faut souligner que plus d’une soixantaine d’écrivains venant du monde entier, ont participé à ce concours.

*Parlons de Amélie Murat, du prix Amélie-Murat et du Cercle Amélie Murat ;*

Amélie Murat, née à Chamalières en 1882 a écrit des romans et de nombreux recueils de poésie couronnés notamment par l’Académie française, la Société des gens de lettres, etc. Elle a remporté entre autres le prix François Coppée et le prix de la Fondation Henri Bergson. Elle a reçu la Légion d’honneur en 1932. Elle est décédée à Clermont-Ferrand en 1940.

Le Cercle et le prix Amélie-Murat

Le prix Amélie-Murat[1] a été fondé en 1953 à l’initiative d’Hélène Angeletti (pseudonyme Hélène Jacques-Lerta) qui avait créé le Cercle éponyme dix ans auparavant en mémoire d’Amélie Murat. Ce concours a récompensé de grands poètes (dont Blanche Messis, Gaston Bourgeois, Anne-Marie de Backer, Philippe Delaveau) ou les premiers pas d’auteurs aujourd’hui célèbres (Anne Serre) ; il contribue à la reconnaissance de jeunes poètes ou d’écrivains encore peu connus. En plus du prix proprement dit (doté de 800 €), le lauréat reçoit la médaille de la ville de Clermont-Ferrand.
Ayant à cœur de rendre la poésie accessible à tous, le Cercle propose des réunions mensuelles, des conférences sur la poésie, des récitals autour de la poésie et de la musique. Il publie Les Voix d’Amélie. Le président actuel est Jean-Pierre Brunhes.
Depuis 2011, le Cercle décerne également un prix « Amélie Murat junior » pour encourager les collégiens et les lycéens à l’écriture poétique. Ce prix remplace le prix Hélène Jacques-Lerta auparavant organisé en parallèle du prix Amélie Murat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page