RUBRIQUE

RACINE INFO: CANCER DU POUMON; Symptômes

~```_L'Agence de Presse en ligne RACINE INFO vous présente "Santé Pour tous" , une rubrique sur la santé, avec Dr Selemond Senecharles_```

Parfois, aucun symptôme n’est détectable. Les symptômes les plus courants sont les suivants. Cependant, d’autres problèmes de santé peuvent aussi être à l’origine de ces symptômes.

Toux qui s’intensifie ou qui ne disparaît pas (il faut être attentif à une toux du fumeur qui s’aggrave).

Douleur constante au thorax, qui s’accentue lorsqu’on tousse ou respire profondément.

Respiration sifflante.

Essoufflement.

Crachats de sang.

Voix enrouée durant plus de 3 à 4 semaines.

Selon le cas : bronchites ou pneumonies à répétition, perte de poids et d’appétit, fatigue chronique, maux de tête, mal aux os, etc.

Personnes à risque

Fumeurs ayant une prédisposition génétique au cancer. Les experts avancent que des facteurs génétiques pourraient expliquer, par exemple, le fait que certaines personnes fument peu et développent le cancer, tandis que d’autres fument beaucoup, mais ne le développent pas.

Personnes atteintes d’une maladie pulmonaire chronique, comme la sclérodermie, ou qui ont de la fibrose (tissu cicatriciel) dans les poumons. La fibrose peut apparaître à la suite d’une pneumonie ou de la tuberculose.

Les facteurs de risque du cancer du poumon

Éviter ces facteurs permet de réduire le risque de cancer du poumon. Néanmoins, la plupart des personnes qui ont un facteur de risque ne seront pas atteintes de ce cancer. D’autre part, il arrive que la maladie se déclare même en l’absence de tous ces facteurs de risque.

Principal facteur de risque

Fumer la cigarette. De loin, il s’agit du plus important facteur de risque. Les fumeurs sont de 10 à 25 fois plus à risque d’avoir un cancer du poumon que les non-fumeurs. Pour un fumeur de deux paquets de cigarettes par jour, le risque est 50 fois plus élevé. Le risque dépend de l’âge auquel on a commencé à fumer, du nombre d’années et de la quantité de cigarettes consommées par jour. Bien que le cancer du poumon prenne plusieurs années avant de se manifester, des changements physiologiques dans les tissus pulmonaires sont visibles bien avant. Les femmes qui fument pourraient être légèrement plus à risque de cancer du poumon que les hommes, pour des raisons qu’on ignore. À propos des autres types de cigarettes. Les cigarettes exotiques (kreteks, bidis, etc.), souvent aromatisées, ne sont pas plus sécuritaires que la cigarette. Certaines n’ont pas de filtre, d’autres contiennent moins de tabac, mais plus de nicotine que les cigarettes ordinaires. Mentionnons que le tabac à mâcher serait l’une des principales causes du cancer de la bouche et de la gorge.

Les cigarettes légères : plus sécuritaires? D’après les experts de la clinique Mayo aux États-Unis, croire que l’on réduit son risque de cancer en choisissant des cigarettes faibles en goudron ou en nicotine est souvent une erreur. Ce léger effet protecteur serait annulé par le fait que la majorité des personnes qui fument ces cigarettes inhalent la fumée plus profondément, sans s’en rendre compte, afin d’obtenir la même quantité de nicotine.

Autres facteurs de risque

Fumer la pipe ou le cigare. Leur fumée serait aussi nocive pour les poumons que celle de la cigarette. Cependant, les fumeurs de pipe et de cigare fument généralement moins fréquemment que les fumeurs de cigarettes, ce qui réduit le risque de cancer.

Être fréquemment exposé à la fumée secondaire. Chez les non-fumeurs, il s’agit du principal facteur de risque de cancer du poumon. Vivre avec un fumeur augmente le risque, par un facteur de 1,25 à 2,5. Les enfants dont les parents fument on plus de risque de cancer de poumon à l’âge adulte.

Être exposé à des produits cancérogènes dans le cadre d’un travail. Les substances cancérogènes pourraient provoquer des mutations génétiques causant le cancer. C’est le cas des travailleurs exposés à l’amiante (mineurs dans une mine d’amiante, travailleurs de la construction), au radon (dans les mines d’uranium), au chrome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page